samedi 21 avril 2012

Le Pacte des immortels, tome 2 : Arrêt de mort de Eric Nylund

Couverture Le Pacte des immortels, tome 2 : Arrêt de mort







Synopsis:
Eliot et Fiona doivent triompher des deux dernières épreuves imposées par les dieux s'ils veulent survivre. Comme si c'était leur faute si leur déesse de mère avait choisi d'avoir des enfants avec le prince des Enfers ! Les Infernaux non plus n'ont pas dit leur dernier mot et entendent revendiquer leurs droits sur les faits et gestes des jumeaux... pour déclarer la guerre à leurs adversaires éternels. Eliot et Fiona sauront-ils préserver le pacte de paix entre les dieux et les Infernaux ? Et surtout, parviendront-ils à rester en vie ?





Ce que j'en pense:

           J'ai fini ce livre hier soir et je dois dire que ce deuxième tome est meilleur que le premier. Si on pouvait reprocher au tome précédent quelques longueurs, c'est fini avec celui-ci: on rentre directement dans l'action et on n'en ressort qu'un peu avant la fin. Donc action et rebondissements sont au programme.


Avant de détailler plus mon opinion sur ce roman, je tiens à préciser une chose: en version originale, les tomes 1 et 2 sont un seul et même roman (d'environ 700 pages). Les éditions Castlemore les a donc séparés. Je récapitule: le "tome 2" n'est en vérité que la seconde partie du tome 1.


               Ce que j'ai particulièrement aimé dans cette seconde partie, c'est le fait qu'on voit réellement nos deux jumeaux grandirent et s'affirmer: fini la Fiona hautaine et naïve, fini le Eliot timide et dans l'ombre de sa soeur ... On a davantage à faire avec des jeunes adultes que des gamins de 15 ans (faut dire que je leur ai toujours donné un peu plus). Sans spoiler, l'auteur continue dans cette seconde partie, son épopée mythologique en incluant les divinités jusqu'au XXIème siècle.


                  Ce que j'ai moins aimé, au final pas grand chose, c'est le manque de crédibilité de certains passages, et la baisse de régime trop brutale un peu avant la fin. Autrement dit, rien de bien méchant. 


Conclusion:


J'attends la suite des aventures d'Eliot et Fiona avec impatience !


Je décerne la note de 19/20

vendredi 20 avril 2012

Violentée de Cathy Glass

Couverture Violentée






Synopsis:
Quand Cathy Glass, mère d’accueil, se voit confier Jodie, huit ans, elle ignore encore qu’elle va vivre le cas le plus terrible de sa carrière. Jodie, qui est extrêmement violente, a le niveau mental et moteur d’une enfant de quatre ans, et souffre de dédoublement de la personnalité... Quelles atrocités ses parents ont-ils bien pu lui faire subir pour la détruire à ce point ? Sa mère d’accueil va découvrir l’horreur absolue... 



Ce que j'en pense:

          Sur le papier ce livre m'avait séduit, j'aime bien tout ce qui est roman-témoignage etc Mais là ...

          Je veux bien que le but premier de l'auteure soit d'alerter, de choquer, de toucher le lecteur et pourtant avec ce livre, l'oppression est trop grande. Elle se fait plus intense au fil des pages ... J'ai déjà lu des romans de ce genre, que j'ai bien mieux supporter ...

           Le style d'écriture est assez direct, ça plonge bien le lecteur dans l'ambiance très glauque de ce roman. Pour ceux qui aiment être oppressé c'est parfait.

Je n'ai pas pu finir ce roman que j'ai lu à environ 80%. Je n'aime pas ne pas finir un roman ...

Je décerne la note de 7/20 

PS: cette note ne s'applique pas au contenu ni aux événements relatés dans cet ouvrage mais plutôt au style de l'auteur

jeudi 19 avril 2012

Challenge "PAL à zéro"

http://img225.imageshack.us/img225/6303/challengepalezero.jpg





Je poste ce petit billet pour vous dire que je participe au challenge "PAL à zéro" de Nin4 sur Livraddict.
J'ai choisis de m'y inscrire car je vois bien que sinon je n'arriverais jamais au bout de ma PAL.


Si ce challenge vous tente, c'est par ici  =D

Deux cierges pour le diable de Laura Gallego Garcia

Couverture Deux cierges pour le diable






Synopsis:
"Si tu allumes un cierge pour Dieu, allumes-en deux pour le diable" - Proverbe Bulgare -

De nous jours, plus personne ne croit aux anges, même s'il y a des gens qui croient aux démons. 
Pourtant les anges existent vraiment. Ils ont toujours existé. 
Comment je le sais ? 
Parce que mon père en était un. 
Avant d'être assassiné.
Je n'ai désormais plus qu'une idée en tête : trouver le démon qui a fait ça et le tuer de mes propres mains.



Ce que j'en pense:

          Avant de commencer réellement cette chronique, je dois vous informer que je ne me souviens plus très bien de ce roman. Heureusement que je suis une grosse pipelette et que je confie toutes mes impressions à ma chérie sur le moment (qui ELLE a de la mémoire ^^).

          Voilà encore un livre que j'ai découvert grâce à ma chérie. Et je dois dire que je l'ai adoré malgré un premier chapitre des plus ennuyeux .... J'ai beaucoup aimé cette ambivalence "anges-démons" des plus original avec des anges pas très nets et des démons pas si méchants que ça ... Ainsi que la nouvelle vision sur l'origine humaine que nous offre ici l'écrivain.

              De plus, j'ai trouvé les deux personnages principaux (Cat et Angelo) très attachants, avec une relation qui évolue. Rien que le prénom d'Angelo m'a plu dans le sens où c'est un démon ... Étrange paradoxe ^^

               Au niveau de l'intrigue, ce que j'ai le plus apprécié, c'est tous les rebondissements inattendus. Si vous pensiez avoir un 6ème sens ... c'est raté. En bref, l'histoire est bien ficelée, la plume de l'auteur coule bien et la fin et grandiose ! Ce roman m'a donné envie de connaître d'autres oeuvres de cette auteure.


Conclusion:


           Très beau roman à lire au plus vite ! 18/20

mercredi 18 avril 2012

L'Odyssée de Homère

Couverture L'Odyssée








Synopsis:
L'épopée d'Ulysse pour revenir de Troie, en Asie Mineure, jusqu'à sa terre natale, l'île d'Ithaque, dans la mer Ionienne, à l'ouest de la Grèce. Récit et conte merveilleux, cette épopée est, dans le monde antique, le texte fondateur source de toute culture. Des extraits des épisodes principaux avec des commentaires historiques, archéologiques et anthropologiques sur la Grèce antique.



Ce que j'en pense:

          Tout comme "Les Liaisons Dangereuses" de Choderlos de Laclos, "L'Odyssée", était au programme de ma Terminale. Et je dois dire que c'est le seul ouvrage au programme que j'ai eu plaisir à lire. 
          
         Que dire sur l'oeuvre en elle même ? Elle fait partie des textes fondateurs de notre civilisation (avec la Bible). Elle est composée de 12 109 vers répartis en 24 chants.

Avant de me plonger dans cette lecture, je connaissais vaguement l'histoire d'Ulysse et la mythologie grecque (notamment grâce aux dessins animés ou aux versions édulcorées de ceux-ci), mais j'ai vraiment pris plaisir à lire ses aventures dans leur intégralité. On y retrouve ici la figure du Héros antique par excellence qui doit se déjouer des mésaventures causées par les Dieux (ici Poséidon) aussi bien par sa force physique, que par son intelligence et sa vivacité d'esprit.

Enfin je pense qu'on peut faire la démarche de lire ces merveilleuses aventures à tout âge, car chacun peut se retrouver dans la figure héroïque qu'est Ulysse.

Conclusion:
          
         A lire absolument ! Ne serait-ce que pour votre culture générale !

Je décerne la note de 20/20

mardi 17 avril 2012

Les Liaisons Dangereuses de Choderlos de Laclos

Couverture Les Liaisons dangereuses





Synopsis:
La jeune Cécile Volanges quitte son couvent pour faire l’apprentissage du monde et épouser le comte de Gercourt, mais une de ses parentes, la marquise de Merteuil, entend profiter de ce projet de mariage pour se venger d’une infidélité que lui a faite autrefois Gercourt. Elle charge donc son complice, le vicomte de Valmont, de pervertir Cécile avant ses noces. Mais loin de Paris, dans le château de sa vieille tante, Valmont s’est de son côté mis en tête de séduire la dévote présidente de Tourvel, et une idylle bientôt se noue entre la « petite Volanges » et le jeune Danceny.



Ce que j'en pense:

          J'ai lu ce roman pour mon épreuve de Littérature au Bac et comme beaucoup de monde, lecture sous la contrainte rime souvent avec lecture en demi teinte ... Cela étant j'ai réussi à prendre du recul depuis et à apprécier ce roman. De plus, pour le Bac, on devait visionner l'adaptation cinématographique avec John Malkovich. Je dois vous avouer qu'il est rare pour moi de lire ce genre de romans ...

         Parlons un peu du roman: sans vous faire un cours d'histoire qui serait quelque peu austère ^^ vous devez quand même noter que cet ouvrage est apparu à une période où la société était coincée ... Donc il a été fortement controversé: voir les us de cette bourgeoisie libertines a fait beaucoup de bruit.

          Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce roman, c'est la multiplicité des narrateurs (autant de narrateurs que d'expéditeurs). Cela rend l'intrigue plus complète et bien ficelée, et rend différentes versions d'un même évènement. Les personnages évoluent au fur et à mesure des conversations jusqu'à une fin explosive où toutes les certitudes peuvent s'écrouler.

Conclusion:

          Ce roman est à lire avec du recul surtout adolescent et change beaucoup des romans édités de cette époque. Choderlos de Laclos a réussi à interpeller et le lecteur et la société de l'époque dont les faiblesses ont été mises à nu.

Incarceron (tome 1) de Catherine Fisher

Couverture Incarceron, tome 1






Synopsis: 
Incarceron, une prison à nulle autre pareille : elle décide qui doit vivre... et qui doit mourir.
Rien ne peut lui échapper
Finn est prisonnier d'Incarceron, un univers pénitentiaire plein de dangers, de trahisons et de menaces. Il tente par tous les moyens de s'évader.
Claudia, la fille du directeur d'Incarceron, vit à l'Extérieur, dans un royaume figé au XVIIIe siècle. Piégée par une existence qu'elle n'a pas choisie, elle cherche à percer les mystères de la Prison.
Un jour Finn et Claudia trouvent une clé, qui permet à chacun de communiquer avec l'autre. Alors surgit un espoir, la possibilité d'échapper à un destin tout tracé dont ils ne veulent pas.




Ce que j'en pense:

          Bon, on va pas se leurrer, la couverture de ce premier tome d'Incarceron est magnifique !!! (celle du deuxième l'est encore plus).

          Les personnages:

         Les deux personnages principaux (à savoir Finn et Claudia), sont géniaux. On remarque assez rapidement une ambivalence de caractère: Finn est un homme enfermé dans Incarceron, torturé et à fleur de peau mais déterminé à sortir de cette prison. Claudia quant à elle, est hautaine mais aventurière et fait tout pour en savoir plus sur la prison que tient son père ...

          Concernant les personnages secondaires, celui qui m'a laissé le meilleur souvenir est Jared, le précepteur de Claudia, ses connaissances m'épatent et il s'intéresse vraiment à la quête de Claudia.
Quant à Keiro, le frère de sang de Finn, beaucoup de lecteurs dont moi, ne savons pas quoi penser de lui tellement il est entre la loyauté et la trahison.


         L'intrigue:

              L'intrigue elle, offre une distraction fort plaisante. Une bonne partie du livre est à double point de vue, et j'ai trouvé très original le concept de la prison vivante et dictatrice.
Enfin, je tiens à dire qu'il est très difficile de lâcher ce livre tant le style de l'auteur est formidable: notamment avec un cliffhanger à la fin de presque tous les chapitres.
       
          Je ne veux pas trop vous en dire, mais il est important que vous fassiez cette découverte à cheval entre la SF et la Fantasy. J'ai hâte de lire la suite  de cette saga haute en couleurs.

Je décerne la note de 16/20
                  

Hunger Games (tomes 1,2 et 3) de Suzanne Collins

Couverture Hunger Games, tome 1




Synopsis:
Les Jeux de la Faim ; 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ?
Dans chaque district de Panem, une société reconstruite sur les ruines des États-Unis, deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l'épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an.
Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé...
Les alliances se font et se défont et Peeta déclare sa flamme pour Katniss à l antenne. Calcul? Tout est possible, et surtout tout est faussé au sein du Jeu de la Faim...



Ce que j'en pense:

           Tout d'abord, je tiens à dire que j'ai découvert cette saga grâce à ma chérie, et en lisant la quatrième de couverture j'ai directement accroché. On débarque dans un paysage américain futuriste où la population s'est rebellée contre le pouvoir en place, et donc des sanctions sont mises en place ... Le Capitole est le seul maitre du jeu et la population est forcée d'assister aux retransmissions télévisées de ce que l'on appelle les "Hunger Games" littéralement les Jeux de la Faim". Faut dire que le concept est original. 
          Malgré un début relativement long (le temps pour l'auteur de bien tout mettre en place: le contexte politique ainsi que la vie dans les différents districts fait qu'au final on entre bien dans l'ambiance), la seconde partie démarre fort: on entre dans une arène où les limites sont presque inexistantes. On suit l'intrigue du point de vue de Katniss, une jeune fille du district 12 sacrifiée ... Ce point de vue, en revanche, empêche le lecteur de suivre l'histoire dans sa totalité, notamment dans l'arène où l'on ne sait rien de ce qu'il se trame entre les autres tributs ... Malgré ça, on s'attache facilement à ce personnage écorché vif.
          En plus de toute l'action présente dans ces Jeux, l'émotion est au rendez-vous. Pour ne citer qu'un ou deux exemples, à la fin de l'union entre Katniss et une autre tribut ou lors de la romance entre Peeta et Katniss
          L'auteur a su créer un mélange agréable qui se lit plutôt bien.

PS: je voulais dédier une petite note pour vous parler du film récemment sorti sur ce premier volet. Si vous ne l'avez pas vu, je vous conseille vivement de lire le livre avant d'aller le voir, votre compréhension de cet univers n'en sera que meilleure.

Pour ce premier tome, je décerne la note de 16/20.




Couverture Hunger Games, tome 2 : L'Embrasement





Synopsis: 
Après avoir gagné les Jeux de la Faim, Katniss Everdeen et Peeta Mellark retournent dans leur district. Alors que la "tournée de la victoire" dans le pays est sur le point de commencer, elle est visitée par le président de Panem. Il explique que le tour qui leur a permis de sortir tous deux vainqueurs des jeux, considéré comme un acte de rébellion envers le Capitole, donne des idées aux 12 districts du pays. 

Il la menace de tuer son meilleur ami, Gale, si elle ne peut prouver à tout Panem que son acte n'était pas une provocation, mais un acte irréfléchi commandé par son amour fou pour Peeta.



Ce que j'en pense: 
          Pour ce deuxième épisode des "Hunger Games" le début est encore très long, voire très long ... On pourrait s'attendre à un "remake" du premier tome mais ce serait tomber dans le panneau, ce second tome est orienté différemment: déjà la place des Jeux dans le roman à proprement parler est moins importante, on à faire ici à un tome plus "stratégique" où les protagonistes veulent réellement faire tomber le Capitole qui pour la 75ème édition des "Hunger Games" a prévu une épreuve spéciale ...

         Et qui dit épreuve spéciale, dit arène spéciale ... avec un réel mode de fonctionnement que je ne dévoilerai pas ici. (A vous de lire ce second tome si ce n'est pas déjà fait =P).

        Enfin, l'auteur a su nous donner l'envie de lire l'ultime tome de cette saga avec un superbe cliffhanger (comme quoi, on reste dans le thème =P)

Ce deuxième volet mérite la note de 14/20




Couverture Hunger Games, tome 3 : La Révolte 
          





Synopsis:
Contre toute attente, Katniss Everdeen a survécu aux Hunger Games à deux reprises. Mais alors qu'elle est sortie de l'arène sanglante vivante, elle n'est toujours pas en sécurité. Le Capitole est en colère. Il veut se venger. Qui pensent-ils devrait payer pour les troubles ? Katniss. Et ce qui est pire, le Président Snow a été parfaitement clair sur le fait que personne d'autre n'est en sécurité non plus. Ni la famille de Katniss, ni ses amis, ni les habitants du District 12.



Ce que j'en pense:

          Contrairement aux deux premiers tomes de cette saga, le début de ce dernier tome est quand même beaucoup moins long, et là encore un troisième volet encore différent ! Déjà, on retrouve nos héros dans un nouveau décor: le district 13, un district où règne une rigueur militaire. On y découvre les us et coutumes: les habitants ont une journée pré-réglée avec des actions à effectuer avant le coucher.

         Dans cet ultime volet, Katniss va attaquer directement le Capitole et je dois avouer que je me suis cru dans une partie du célèbre jeu "Call Of Duty". On ne s'ennuie globalement pas dans ce livre et l'action est présente ! Cependant, certaines morts me paraissent inutiles et ça gâche un peu la victoire finale.

         Heureusement, le "happy end" vient clore cette saga et l'on constate que malgré ces épreuves, Katniss a su s'en sortir contrairement à certains vainqueurs des précédents "Hunger Games"

Je décerne la note de 15/20 pour la fin de cette saga.


Moyenne: 15/20



lundi 16 avril 2012

Le Chuchoteur de Donato Carrisi

Couverture Le Chuchoteur




Synopsis:
Cinq petites filles ont disparu. 
Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière. 
Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.

Depuis qu'ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d'agents spéciaux ont l'impression d?être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d'un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d'appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d'enlèvement. Dans le huis clos d'un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs. 
Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure?

Un époustouflant thriller littéraire,
inspiré de faits réels.



Ce que j'en pense:

          Ce livre est époustouflant !!! Si bien que je le vois parfaitement adapté au cinéma ou dans une série. Déjà la quatrième de couverture fait envie (j'en avais l'eau à la bouche). On rentre sans transition dans une histoire où cinq fillettes sont atrocement tuées et où deux enquêteurs doivent résoudre l'affaire. Et tiens, parlons en de l'équipe qui doit résoudre cette affaire ... L'auteur les a bien "humanisé" car on comprend assez vite qu'eux aussi ont des problèmes et qu'ils ne sont pas si clairs que ça .... 
Et on peut explorer à notre guise la pensée du criminel en question (honnêtement je me suis surpris à la lecture).
 Seul petit bémol, l'auteur ne met pas en place le cadre spatio-temporel: on ne sait pas où on est ! Ca peut être frustrant.



Conclusion:
          Pour finir je dois dire que ce roman a tenu toutes ces promesses et se lit très très facilement, si bien que je n'ai pas vu les pages défiler. Avis aux lecteurs potentiels: n'ayez pas peur de lire certains passages "croustillants" et surtout n'ayez pas peur de vous même ...
                                                             17/20


Le Faire Ou Mourir de Claire-Lise Marguier

Couverture Le faire ou mourir



Synopsis:

Damien est un garçon trop sensible, méprisé par ses copains de classe depuis toujours et incompris de ses parents. Dès l’arrivée dans son nouveau collège, il se retrouve par miracle sous la protection de la bande de gothiques et de son leader, Samy, un garçon lumineux, intelligent et doux, en dépit de son look radical. Très vite, Damien devient Dam, adopte piercings et vêtements noirs et, surtout, trouve auprès de Samy un véritable ami, et peut-être plus, au point de déclencher des représailles chez son père, contre ces « mauvaises fréquentations ». Au fur et à mesure des pages, le lecteur découvre la profondeur de la souffrance de Dam : depuis longtemps il a pris l’habitude de se scarifier les cuisses, incapable qu’il est d’exprimer sa souffrance et sa solitude. Il lui faut chaque soir « libérer son sang » pour se sentir mieux. « Tant que je saigne, je suis vivant », dit-il. Car Dam a peur, de tout le monde et surtout de lui-même. Samy, à l’inverse, est un garçon bien dans sa tête et dans son corps, et sait dire très naturellement son attirance pour Dam. Les deux garçons finissent par s’afficher ensemble au collège et tant pis si on les traite de « lopettes satanistes ». Résistant à la colère paternelle, Dam retrouve Samy en cachette, pour parler, écouter de la musique et s’embrasser. L’amour entre les deux garçons est si puissant qu’on pourrait espérer qu’il libère Dam de sa souffrance. Le jour de son anniversaire, les deux garçons se retrouvent dans sa chambre et le titre du roman trouve enfin son explication : faire l’amour pour la première fois… ou mourir.



Ce que j'en pense:

          Alors, ça fait déjà un petit temps que j'ai lu ce livre, cependant il m'a laissé une trace indélébile, je n'ai pas peur de le dire ^^. Bref, c'est un tout petit livre (130 pages si mes souvenirs sont bons) où est concentré beaucoup d'émotion, en effet on découvre un ado mal dans sa peau, rejeté des autres qui trouve du réconfort auprès d'une bande de gothiques.

          Concernant le style, il est très facile à lire grâce notamment au style oral employé ici. De plus, on se sent vraiment concerné par cette histoire car le narrateur, qui est également le personnage principal, à savoir Damien s'adresse à multiples reprises au lecteur (de manière assez percutante). Enfin ce "mini roman" offre selon moi un nouveau regard sur l'homosexualité qui est sans cesse stigmatisé. Ici, on retrouve ce thème comme on retrouverait une histoire d'amour hétérosexuelle. 

Conclusion:

          Enorme coup de coeur pour ce livre bouleversant qui change des habitudes. Je vous le conseille donc vivement. Il obtient la note de 20/20

dimanche 15 avril 2012

La Quête d'Ewilan (tome 1,2 et 3) de Pierre Bottero

Couverture La Quête d'Ewilan, intégrale



Synopsis:

La vie de Camille bascule quand elle pénètre dans l'univers de Gwendalavir où des créatures menaçantes la reconnaissent sous le nom d'Ewilan et tentent de la tuer. Elle est l'héritière d'un don fabuleux qui peut s'avérer décisif dans la lutte de son peuple pour reconquérir sa liberté. Aidée de Salim et de nouveaux compagnons qui ont pour noms Edwin et Ellana, Ewilan affermit son Don et part à la recherche de ses parents, captifs d'Elea Ril' Morienval... L'Intégrale de La quête d'Ewilan regroupe les trois tomes de la première trilogie d'héroic fantasy de Pierre Bottero, D'un monde à l'autreLes frontièresde glace et L'île du destin. En bonus, un inédit de l'auteur, qui raconte la vie d'Ewilan entre six et treize ans, est placé au tout début de l'ouvrage.


Ce que j'en pense:

          
          Parlons tout d'abord, du livre à proprement parler, j'ai lu cette trilogie dans un magnifique ouvrage regroupant les 3 tomes, un texte inédit: "Avant" et le "Making Of" à la toute fin (qu'il faut lire absolument). 
A part ça, concernant l'intrigue en elle même, on fait la rencontre de Camille, jeune fille surdouée aux yeux violets, adoptée par la famille Duciel qui ne la considère pas plus que ça, et de son ami Salim qui semble être le seul à la comprendre. Un jour, elle entre comme par enchantement dans un monde totalement différent de celui que nous connaissons où vivent humains et créatures et celle-ci doit délivrer ce monde d'une grande menace ...

J'ai trouvé cette intrigue bien ficelée et pleine de rebondissements, autant dire que l'on ne s'ennuie pas. On est en communion avec les personnages (pour vous dire j'ai même lâché ma petite larme à la fin du tome 3). Chaque personnage est attachant et aucun ne m'a paru inutile. De plus, j'ai beaucoup apprécié la part importante que l'auteur a laissé à l'art et plus particulièrement au dessin (je n'en dévoilerai pas plus pour ceux que ça intéresse =P). Alors même si cette trilogie s'adresse à un public jeune, moi, du haut de mes 19ans je me suis laissé emporter volontiers par cette aventure aussi trépidante qu'attendrissante.

Conclusion: 

Pour finir, je dois avouer que je suis pressé de lire la suite des aventures d'Ewilan ("Les Mondes d'Ewilan) mais avec toutes les lectures que j'ai ... ce sera pas pour tout de suite.
Bref cette trilogie reste mon coup de coeur de cette année 2012, c'est pour ça que je lui ai attribué la note de 20/20 
          

Le Pacte des Immortels (tome 1) de Eric Nylund


Couverture Le Pacte des immortels, tome 1

Synopsis:
Pas facile de grandir parmi les dieux...

Deux familles ennemies ont conclu un pacte il y a de cela... plus ou moins l'éternité. Mais l'amour entre deux membres de ces clans rivaux va donner naissance à des jumeaux, et ce dans le plus grand secret.

Eliot et Fiona vivent avec leur grand-mère et les journées sont à mourir d'ennui : aucune distraction autorisée et un règlement à respecter à la lettre sous peine de sanctions atroces. Mais elle et leur arrière-grand-mère sont leur seule famille.

Sauf que... le jour de leurs quinze ans, un homme frappe à leur porte et prétend être leur oncle. Les jumeaux découvrent alors que leur famille est en parfaite santé, et qu'elle a hâte de les rencontrer... pour les tuer. Eliot et Fiona vont devoir accomplir des exploits héroïques imposés par les dieux et résister aux tentations des enfers pour sauver leur peau et prouver qu'ils méritent de rester en vie.



Ce que j'en pense:

         Les personnages: 

Au niveau des personnages, les deux jumeaux Eliot et Fiona sont assez atypiques, vivant dans leur cocon familial avec leur grand-mère et leur arrière grand-mère, ils sont contraints d'étudier à domicile avec comme professeur leur stricte grand-mère. On apprend donc que leur seule distraction est un concours d'insultes encyclopédiques et que la journée ils travaillent dans une pizzeria. C'est au fur et à mesure de l'intrigue qu'ils se distinguent l'un de l'autre, avec d'un côté un Eliot plutôt réservé au départ qui va s'exalter grâce à un don encore jamais exploité par celui-çi. En revanche Fiona, qui de prime abord paraît certes un peu hautaine va, au fil de l'histoire se rapprocher de son frère et redescendre de son piédestal. 

Le personnage de Grand-Mère est un personnage assez sombre. Mis à part sa forte autorité sur les deux jumeaux, on apprend assez vite qu'elle fait partie d'une assemblée d'immortels appelée "Le Directoire" ... Cessi, leur arrière grand-mère quant à elle est un personnage attendrissant même si ses plats ne sont pas toujours au goût d'Eliot et Fiona ... 

Pour les autres personnages, je vous laisse les découvrir car certains se révèlent géniaux !


          L'intrigue:

Au niveau de l'intrigue, je dois avouer que j'avais peur d'une transposition des mythes grecs au présent, puis je me suis laissé transporter par cette histoire et j'ai beaucoup aimé. Tout d'abord parce que ce n'est pas tout blanc d'un côté et tout noir dans l'autre: on voit dans ceux se revendiquant comme les "gentils" une part de noirceur. N'oublions pas qu'ils n'excluent pas le fait de les tuer !
A part ça, après une première partie assez plate (ce qui est normal me direz-vous), on démarre sur les chapeaux de roues avec énormément de rebondissements et de personnages qui gagnent en complexité.
Concernant l'écriture, j'ai pas mal aimé le style, dans le sens où, certes ce n'est pas de la grande littérature (en même temps ce n'est pas ce que je recherche) mais ça se lit aisément. De plus, les changements de points de vue dans certains chapitres apportent une vision plus complète de ce qui se trame. La petite chose en plus, c'est les petites notes en bas de page (bon d'accord elles sont pas toutes utiles, mais certaines sont intéressantes)


Conclusion: 

J'ai trouvé ce livre vraiment très bien fait (j'ai même tanné ma chérie pour qu'elle le lise, c'est pour dire). Eric Nylund a bien réussi sa transposition au présent, d'ailleurs, je lis actuellement le tome 2. Si je devais lui donner une note, je lui donnerai 17/20.

PS: Comme c'est ma première chronique n'hésitez pas à me dire si il y a des trucs à améliorer ^^